L’odorat : un sens souvent sous-estimé

 

 

J’ai cherché la liberté en composant des parfums, et les odeurs m’ont asservi.

Journal d’un parfumeur – Jean-Claude Ellena

 

L’odorat est certainement le sens le plus sous-estimé de tous les sens.

L’odorat et les émotions sont étroitement liés. L’arôme inhalé monte dans le nez, à travers le bulbe olfactif et arrive ainsi dans l’amygdale et l’hippocampe qui forment une partie du système limbique du cerveau.  Celui-ci régularise les émotions et exerce une influence sur le système endocrinien (les hormones) du corps.

L’aromathérapie va donc avoir une incidence positive sur les émotions, le rythme cardiaque, la respiration, le stress (et de ce fait sur l’oxydation et l’inflammation dans le corps), le stress post-traumatique dans le corps (SSPT) et les hormones.

 

Le système limbique : des structures du cerveau qui gèrent :

  • la réactivité des émotions
  • la motivation, la mémoire, la perception du temps
  • l’olfaction
  • traitement sensoriel
  • l’attention/concentration
  • et bien plus encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.